C'était mieux avant ?

Nous vivons dans une société dite "hyper connecté" où la technologie est au centre de tout. C'en est même à se demander si les enfants ne vont pas finir par naître avec un smartphone directement greffé à la main ou avec le kit main libres intégré. Nombreux aiment alors s'indigner, pointer du doigt cette technologie destructrice de "vraies" relations, de "véritables" moments de vie.
En effet, l'Homme semble de plus en plus quitter le monde réel pour venir vivre dans le monde numérique. Néanmoins, la technologie reste un outil majeur pour beaucoup de personnes en situation de handicap.
Vous souvenez-vous, l'époque où la télécommande n'existait pas ? Il fallait alors se lever. La télécommande est-elle donc un outil pour fainéant ? Sachez qu'elle fût inventé pour aider les personnes à mobilité réduite.
Les portes automatiques ? Elles permettent aux fauteuils roulant d'entrer ou de sortir d'une pièce ou d'un bâtiment sans difficulté, elles sont aussi très utiles aux personnes âgées ou aux enfants.
Alors quid de nos ordinateurs, tablettes et téléphones portables de plus en plus intelligents ? Sachez qu'ils facilitent la vie de nombreuses personnes et j'en suis moi-même utilisatrice.
En effet, depuis que j'ai un smartphone avec une application GPS, je peux beaucoup plus facilement sortir de chez moi et aller quelque part. Je peux même prendre des bus ! Et oui, c'est tout bête, mais vous ne vous imaginez même pas la galère que c'est pour savoir où sont les arrêts de bus lorsque l'on ne connait pas. Maintenant, grâce à l'application de la RATP, je peux même voir  quelles stations (métro et RER) ainsi que quels arrêts (bus et Noctiliens) se trouvent à côté de moi.
L'ordinateur et internet me permettent aussi de rencontrer une multitude de personnes et de discuter avec elles, bien plus aisément que si je devais m'exprimer à l'oral.

Pointer du doigt le côté pervers de la technologie dans nos vies, c'est bien. Mais il ne faut pas pour autant oublier ses côtés bénéfiques.

Retour à l'accueil